Super Size Me (2004) : pourquoi ce film est culte ?

« 37 % des enfants sont obèses », « 300 000 personnes meurent chaque année à cause du diabète et d’autres maladies liées à l’obésité », « Les Américains sont trop gros », ce sont les statistiques et conclusions en Amérique lors du tournage du documentaire. La raison ? Selon les Américains, ce sont les fast-foods. Mais est-ce bien vrai ?

Super size me est un documentaire américain de 2004 réalisé par Morgan Spurlock, jeune réalisateur new-yorkais, qui avec une bonne dose d’humour et du courage se lance dans un voyage d’expérimentation pour tenter de savoir pourquoi de plus en plus de personnes explosent les chiffres lorsqu’ils montent sur leur pèse personnes ou autres impédancemètre.

Des questions de sociétés pointées

Est-ce simplement la faute des fast-foods si de plus en plus de personnes en Amérique, mais aussi dans le monde entier, deviennent obèses ? Les personnes elles-mêmes ne seraient-elles pas impliquées dans ce processus ? Et qu’en est-il des gouvernements et de l’éducation dans tout cela ?

Ces questions, et bien plus encore, Morgan Spurlock tente d’y répondre dans son documentaire. Il ose les poser et remettre des choses bien plus grandes que lui en question. Personnes interrogées dans la rue, directrice de cantine, médecins ou encore avocats, tous tentent de donner des réponses à ces questions au micro du New-Yorkais.

Quelques notes d’humour bien placées

super size me documentaire obesite mc do

Le documentaire est percutant, certes, mais Morgan Spurlock tend tout de même à faire un peu d’humour tout au long de celui-ci, par exemple avec « L’enseigne Mac Donald est partout […] et même dans les hôpitaux. Eh oui, vous avez bien entendu, vous serez sur place en cas d’infarctus » ou encore « On a le Mc Mal de ventre, le Mc gargouillis, […] », ce qui rend le documentaire plus simple et agréable à regarder.

Voir aussi : Bienvenue à Marwen, la critique

Un défi engagé

On ne peut pas douter de l’engagement de Morgan Spurlock pour la cause qui lui tient tant à cœur. Il y va jusqu’à s’utiliser comme cobaye et mettre sa vie en danger. D’ailleurs, sans compter les 13 kilos pris pendant le tournage du documentaire, le réalisateur et acteur a vu son taux de cholestérol monter en flèche et doubler, mais de plus, à de nombreuses reprises, il lui a été conseillé par ses médecins d’arrêter l’expérience, car il était proche de la crise cardiaque.

Néanmoins, malgré les conseils et avertissements, le jeune homme a continué et n’a rien lâché, ce qui a porté ses fruits : après la sortie choc du documentaire, McDonald’s a finalement supprimé la fameuse portion « Super Size » tant critiquée dans le film.

A lire aussi : Notre critique de Stranger Things

Un documentaire de 15 ans… toujours en phase avec la réalité

Mais depuis 2004… Est-ce que les choses ont vraiment évolué ? Il y a toujours de plus en plus de personnes obèses dans le monde, malgré les avancées de la science et de la médecine, toujours des défaillances dans les cantines, toujours des problèmes comme en 2004. Ce documentaire culte est donc une véritable leçon que tout jeune devrait voir au moins une fois et qui reste assez actuelle, au final.

Si vous désirez un pèse personne, on vous invite aussi à comparer les meilleurs sur ce cite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *